Accueil Société Contacts Réalisations
Lexique du BTP
Loi MOP
Métiers de l'ingénierie
A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  


ACROTERE
un muret situé en bordure de toitures terrasses pour permettre le relevé d'étanchéité.

ALLEGE
partie du mur se situant entre le sol et la partie inférieure d'une fenêtre.

ARMATURES
Structures en acier intégrées au béton pour améliorer sa résistance (béton armé).

AUVENT
Dalle en saillie formant porte-à-faux par rapport à la façade, située en partie inférieure de bâtiment.

BARDAGE
Revêtement monté sur ossature pour les façades.

BASTAING
Elément en bois utilisé pour construire des charpentes.

BAVETTE
Pièce métallique posée sur une menuiserie pour la protéger.

BETON
Mélange de ciment, de sable, de graviers et de cailloux pour la construction.

BETON ARME
Mélange de ciment, de sable, de graviers, de cailloux et d'armature en acier pour la construction.

CASQUETTE
Dalle en saillie formant porte-à-faux par rapport à la façade, située en partie supérieure du bâtiment.

CHAINAGE
Elément en métal ou en béton qui relie des murs porteurs.

CHAPE
Couche peu épaisse de ciment qui recouvre la surface d'une dalle ou d'un plancher.

CHAPE FLOTTANTE
Chape séparée de la dalle ou du plancher par un isolant.

CHARPENTE
Plusieurs éléments assemblés pour former l'ossature d'une couverture de bâtiment.

CHENEAU
Conduit intégré dans la partie inférieure des toitures pour récupérer la pluie.

CLOISON
Parois non porteuses qui séparent les pièces.

COMBLES
Espace situé sous la toiture.

CORBEAU
Elément supportant les poutres ou les balcons, entre autres.

CORNICHE
Moulures permettant de créer des reliefs en façade.

COUR ANGLAISE
Cour créée au dessous du niveau du terrain pour mieux ventiler ou illuminer les pièces du sous-sol.

D.D.E.
Direction Départementale de l'Equipement, vérifie le respect des règles d'urbanisme.

D.T.U.
Directives Techniques Unifiées, des documents qui spécifient la réglementation relatives aux techniques du domaine de la construction.

DALLE
Surface horizontale en béton.

DALLE FLOTTANTE
Dalle séparée de son plancher.

DAUPHIN
Désigne la partie inférieure d'une descente d'eau pluviale.

DOUBLAGE
Isolation thermique ou acoustique d'une paroi.

DRAIN
Dispositif d'évacuation des eaux souterraines.

ECHAPPEE
La hauteur restante au dessus des marches d'un escalier.

ECHIFFRE
Mur sur lequel reposent les marches d'un escalier.

ENCORBELLEMENT
Elément de construction qui apparaît en saillie sur la façade.

ENDUITS
Couche de mortier appliquée sur un mur pour l’isolation et la décoration.

ESCALIER
Construction architecturale constituée d'une suite régulière de marches, les degrés, permettant d'accéder à un étage, de passer d'un niveau à un autre en montant et descendant. Un escalier peut être en pierre, en bois, en métal, en béton, en verre. L’escalier peut être à montée droite ou circulaire ou mixte : droit ou à l'italienne, hélicoïdal ou à vis ou en colimaçon ou rayonnant, balancé ou à la française ou à quartiers tournants.

ETANCHEITE
Dispositif conçu pour protéger les terrasses de l'eau.

FAITAGE
Désigne une arête horizontale formée par la jonction de deux pans de toiture dans leur partie supérieure.

FAUX PLAFOND
Un petit plafond suspendu ou posé sur une ossature ajoutée au plancher ou à une dalle.

FENETRE
En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan incliné de toiture, avec ou sans vitres. - Fenêtres à la française : ouverture vers l'intérieur selon un axe vertical latéral - Fenêtre à l'anglaise :ouverture vers l'extérieur selon un axe vertical latéral - Fenêtre coulissante : déplacement des panneaux sur des rails horizontaux - Fenêtre basculante : ouverture par basculement autour d'un axe central horizontal - Fenêtre pivotante : vantail pivotant autour d'un axe central vertical - Fenêtre à soufflet : basculement vers l'intérieur autour d'un axe horizontal situé dans la partie inférieure de la fenêtre - Fenêtre à guillotine :déplacement des panneaux sur des rails verticaux.

FERME
Assemblage en bois ou en métal pour former la structure principale d'une charpente.

FLOCAGE
Projection d'un mélange particulier conçu pour assurer l'isolation thermique.

FONDATIONS
Assises des structures d'une construction. Le type de fondation à adopter dépend de la qualité et de la nature des sols.

FOURREAU
Une gaine qui protège les câbles et les canalisations.

GAINE
Un dispositif dans lequel sont rassemblées différentes canalisations, évacuations et conduites de ventilation, entre autres.

GIRON
Largeur des marches d'un escalier.

GOND
L'élément métallique d'une paumelle destiné à supporter une porte ou un vantail.

GOUTTIERE
Un objet métallique situé dans la partie inférieure des toitures pour récupérer les eaux pluviales et les orienter vers les évacuations.

GRAVOIS
Désigne les résidus d'une démolition.

GROS OEUVRE
Correspond aux éléments structurants d'une construction, c'est-à-dire les fondations, les murs, les dalles, les toitures, etc.

HAPPE
Pièce utilisée en charpente ou en maçonnerie pour relier différents objets.

HARPE
Dans un mur, pierre plus large que celles du dessus ou du dessous.

HORS GEL
Protégé du gel.

HORS OEUVRE
La surface calculée à partir des murs extérieurs.

HUISSERIE
Bâti métallique ou en bois qui constitue l'encadrement d'une porte.

HYDROFUGE
Matériau imperméable à l'eau.

IGNIFUFE
Traitement des matériaux pour résister au feu.

IMPOSTE
Représente une menuiserie fixe ou ouvrante située au dessus d'une porte ou d'une fenêtre.

IMPRESSION
Désigne la première couche de peinture.

INDEXATION
Les indices de variation des prix sur le marché du bâtiment.

INFRASTRUCTURE
Les parties inférieures des structures qui sont généralement enterrées.

ISOLATION
Techniques permettant de gérer les transmissions thermiques et acoustiques à travers les parois.

ISOLATION PHONIQUE
Pour mesurer l'isolation phonique, on utilise l'indice alpha. Plus la valeur de ce dernier est importante, mieux la pièce est isolée.

ISOLATION THERMIQUE
Pour assurer une bonne isolation thermique, certains matériaux sont privilégiés. Citons, par exemple, la laine de verre ou de roche, le polystyrène ou le béton cellulaire.

JALOUSIES
Occultation des ouvertures par un assemblage de lamelles reliées entre elles.

JAMBAGE
La partie latérale d'une baie ou d'une cloison de faible hauteur.

JOINT
Espace entre deux éléments.

JOINT DE DILATATION
Système permettant de compenser les variations de taille des matériaux qui sont inévitables à cause des changements de température.

JOUE
La face latérale d'un ouvrage.

KIOSQUE
Désigne une petite terrasse couverte situé dans un jardin ou un parc.

LAITANCE
Poudre de couleur blanche qui apparaît sur le béton.

LAMBOURDE
Un objet en bois sur lequel repose un plancher.

LAMBRIS
Finition décorative qui s'obtient en assemblant des panneaux bois.

LANTERNEAU
Dispositif pour mieux ventiler et éclairer les combles.

LASURE
Désigne la peinture ou le vernis que l'on utilise pour colorer et protéger le bois tout en conservant son aspect naturel.

LATTE
Permet de supporter des éléments de couverture.

LIMON
Permet de supporter les marches d'un escalier.

LINTEAU
Une poutre horizontale que l'on trouve au dessus d'une ouverture.

LISTEL
Un carrelage de forme linéaire.

LOGGIA
Un balcon couvert et fermé, intégré dans la façade.

LUCARNE
Intégration d'un châssis dans la toiture.

MAIN COURANTE
Désigne la partie supérieure du garde corps ou d'une rampe.

MAITRE D'OEUVRE
Une personne physique ou morale, généralement un architecte, mandatée par un maître d'ouvrage pour concevoir un bâtiment, conseiller, sélectionner les entreprises, vérifier la conformité de la construction, etc.

MAITRE D'OUVRAGE
Une personne physique ou morale qui finance un projet de construction et choisit son maître d'œuvre.

MANSARDE
Espace aménagé dans des combles délimités par deux pans brisés.

MARCHE
Contrat négocié à partir des travaux à réaliser, de leurs coûts, des délais, etc.

MARQUISE
Un auvent que l'on trouve au dessus d'une porte d'entrée.

MEZZANINE
Un plancher supplémentaire que l'on aménage souvent avec un lit dans une pièce particulièrement haute.

MUR AVEUGLE
Mur qui ne contient aucune ouverture.

MUR BANCHE
Mur construit en béton armé.

MUR MITOYEN
Mur séparant deux propriétés.

MUR PIGNON
Mur situé latéralement, de façon perpendiculaire aux façades principales.

MUR PORTEUR
Mur supportant les charges d'une construction.

NACELLE
Plateforme de travail généralement suspendue.

NAPPE
Regroupement de câbles ou de plusieurs armatures à béton.

NICHE
Aménagement dans l'épaisseur d'un mur pour, par exemple, placer un objet décoratif.

NOQUET
Une bande de zinc posée entre deux pans en couverture.

NOUE
Un angle orienté vers l'intérieur et créé par l'intersection de deux pans de toiture.

NU
La surface de référence à partir de laquelle sont effectués plusieurs calculs.

OPUS INCERTUM
Un assemblage de différents éléments (pierre, carrelages...).

OUVERTURE
Désigne la façon dont une fenêtre s'ouvre (à la française, à l'anglaise...).

P.V.C.
Un matériau de synthèse que l'on retrouve souvent dans la fabrication des menuiseries extérieures.

PAILLASSE
Plan de travail ou support d'encastrement.

PARE VAPEUR
Objet étanche empêchant les infiltrations de vapeur d'eau.

PARPAINGS
Blocs de béton utilisés pour les murs porteurs ou certaines cloisons.

PARQUET
Revêtement de sol obtenu par l'assemblage de lames de bois.

PATIO
Une cour intérieure.

PERMIS DE CONSTRUIRE
Dossier administratif permettant d'obtenir l'autorisation de construire ou de rénover un bâtiment.

PIEUVRE
Regroupement de fils électriques.

PUISARD
Un puits conçu pour récupérer les eaux de pluie.

PUREAU
Désigne les parties qui ne sont pas recouvertes par un élément de la couverture telles la tuile et l'ardoise.

RADIER
Une fondation spécifique que l'on adopte pour les sols instables et qui intègre une dalle en béton armé.

RAGREAGE
Un enduit appliqué sur une surface juste avant la pose d'un revêtement de finition.

RAVALEMENT
Désigne la préparation des fonds d'une nouvelle façade et le nettoyage des anciennes.

RECEPTION DES TRAVAUX
Correspond à un acte qui marque l'achèvement des travaux et le début des délais de garantie.

REFRACTAIRE
Se dit d'un élément qui résiste aux hautes températures.

REGALAGE
Les mouvements de terre permettant de compenser les dénivellations du terrain.

S.H.O.B.
Surface hors œuvre brute : Prise en compte de toutes les surfaces, ce qui comprend l'emprise des murs et cloisons, les combles, les sous sols, les balcons...

S.H.O.N.
Surface hors œuvre nette : Prise en compte des surfaces construites et de l'emprise des murs et des cloisons, mais les surfaces extérieures et non aménageables sont déduites.

SANDWICH
Désigne un panneau obtenu par la juxtaposition de plusieurs couches de matériaux différents.

SECOND OEUVRE
Correspond aux travaux tous corps d'état sans les structures porteuses qui relèvent du gros œuvre.

SOFFITE
Un coffrage qui permet de masquer les canalisations apparentes ou retombée de poutre.

SOLIVES
Des pièces en bois structurant les planchers et qui reposent sur des poutres ou des murs porteurs.

SOUBASSEMENT
Mur sur l'assise de la construction.

SOUCHE
Se rapporte à la cheminée, et plus particulièrement au conduit qui dépasse de la couverture.

SOUS OEUVRE
Désigne les travaux qui s'appliquent aux fondations.

STUC
Un mélange à base de plâtre qui permet d'imiter le marbre.

SURFACE HABITABLE
La surface de plancher que l'on obtient après avoir déduit l'emprise des murs, les cloisons, les caves, les sous sols, les balcons et les pièces dont la hauteur est inférieure à 1,80m.

TABLIER
Le rideau métallique que l'on installe devant le foyer de la cheminée.

TRAPPE DE VISITE
Une ouverture que l'on équipe d'un panneau amovible. Cet élément permet de contrôler aisément, et de réparer si cela s'avère nécessaire, toutes sortes de canalisations.

TRAVEE
Correspond à l'espace laissé entre deux éléments d'une structure (les fermes, les poteaux, les poutres, les murs, etc.).

TREMIE
Une ouverture créée dans un plancher.

TRUMEAU
La partie pleine située entre deux ouvertures.

TUILES
Des composants de couverture en terre cuite. Il en existe pour tous les goûts : tuiles mécaniques, tuiles plates, tuiles canal...

V.M.C.
Ventilation mécanique contrôlée : Un dispositif d'aération qui fonctionne avec un aspirateur électrique. On utilise cette solution de préférence pour les pièces humides ou qui ne possède aucune ouverture.

VANTAIL
Désigne la partie ouvrante d'une fenêtre ou d'une porte.

VERANDA
Une petite construction vitrée en prolongement d'un bâtiment pour agrandir une pièce.

VERRIERE
Une surface vitrée de grande dimension qui s'insère en toiture ou en façade.

VIABILISE
Travaux à effectuer sur un terrain avant d'entreprendre une construction : voirie, réseaux...

VIDE SANITAIRE
Espace ventilé laissé entre le sol et la première dalle (au minimum 20 cm).

BET Ingenierie Generaliste Batiment - Genie Civil - Bureau Etudes Structure - Etudes Béton Bois Metal VRD Economie Construction- Ouest Nantes Rennes Challans Bretagne Pays de Loire